qui sommes-nous ?

Le Plan Énergie & Habitat

La partie Energie de ce plan citoyen de transition s'appuie essentiellement sur les travaux de l'association négaWatt dont Colibris a co-édité les deux derniers ouvrages : Manifeste NégaWatt et Changeons d'énergies.

 

GRANDE DIRECTION À 50 ANS

L'accès à l'énergie pour tous avec la plus grande autonomie possible sans mettre en péril les équilibres naturels (température du globe, biodiversité, ressources naturelles) ni la santé humaine.

AXE #1 : De l'ébriété à la sobriété

Chasse au gaspi : drastiquement économiser l'énergie partout où cela est possible à tous les étages et dans tous les domaines de la société. Rechercher la sobriété (heureuse) dans nos modes de vie : faire plus avec moins, évaluer nos besoins au plus juste en développant davantage notre intériorité et notre potentiel humain que notre capacité à produire et à consommer.

AXE #2 : Faire mieux avec moins

Systématiquement rechercher la plus grande efficacité énergétique possible : conception des appareils, organisation et rationalisation des transports, des installations industrielles existantes, récupération de chaleur, de déchets, rénovation thermique des bâtiments, réduction de l'étalement urbain, revivification des espaces ruraux, développement des transports doux et collectifs, développement du fret, du transport fluvial, arrêt de l'obsolescence programmée…

AXE #3 : Développer les énergies renouvelables

Développer le mix énergétique du futur en associant, en fonction de la potentialité des territoires, les meilleures options en terme de renouvelabilité et d'efficacité : biomasse, solaire, éolien, hydraulique, géothermie… Rechercher la complémentarité entre les différentes sources.

AXE #4 : Abandonner les énergies fossiles et fissiles

Progressivement abandonner l'utilisation de l'énergie nucléaire (entre 2030 et 2035) et des énergies
fossiles (2050) en les remplaçant par un mix d'énergies renouvelables et en accompagnant les
changements structurels que cette transition énergétique occasionne.

AXE #5 : Relocaliser, autonomiser, décentraliser

Redonner aux individus et aux territoires la plus grande autonomie possible dans leur capacité de
produire de l'énergie et d'être parties prenantes de la gouvernance de leurs systèmes de production / distribution.

LEVIERS

Actions des élus nationaux / européens

  • Inscrire dans la constitution le droit de tout citoyen à avoir accès à une source d'énergie sûre, respectueuse de l'environnement et à un prix acceptable, par la mise en œuvre d'une politique basée sur le développement de la sobriété énergétique, de l'efficacité énergétique et des énergies renouvelables.
  • Créer une haute autorité indépendante de l'énergie, du climat et de l'environnement ayant pour mission d'aider les responsables politiques à préparer leurs décisions, d'en contrôler la mise en œuvre et de sanctionner les manquements à l'application des mesures prises.
  • Donner un caractère d'intérêt général au développement des énergies renouvelables (reconnu par la loi).
  • Organiser la décentralisation de la production d'énergie et la gouvernance territoriale. Favoriser et encourager les petites productions locales d'énergie. Imposer aux collectivités de produire de l'énergie en priorité avec les ressources locales et renouvelables.
  • Lancer un vaste programme de sensibilisation, d'information, d'éducation et de formation sur l'énergie et le climat.
  • Pour financer la transition énergétique, instaurer un instrument fiscal unique sous forme d'une Contribution sur l'Énergie Primaire et les Externalités environnementales (CEPEx).
  • Appliquer un principe général de progressivité du prix de l'énergie, de façon à dissuader les surconsommations inutiles tout en facilitant l'accès de tous à un minimum vital d'énergie.
  • Généraliser le principe du bonus-malus à tous les biens d'équipement générant une consommation d'énergie récurrente pour leur utilisation.
  • Mettre en place un programme de lutte contre la précarité énergétique visant à sortir les ménages de leur situation de dépendance par des actions préventives et éducatives financées par les recettes des mesures précédentes.
  • Soutenir un vaste programme RRRRR (réduction, réutilisation, réparabilité, recyclabilité, relocalisation) dans le secteur industriel.
  • Mettre en place une réglementation énergétique dans le bâtiment concernant avec la même rigueur et le même degré d'ambition la construction neuve et la rénovation des bâtiments existants.
  • Lancer un vaste programme d'isolation de l'ensemble du parc immobilier.
  • Faciliter les démarches citoyennes ou entrepreneuriales type habitats groupés et écolieux (écoquartiers, écovillages…) qui ont une grande efficacité énergétique, en adaptant la législation.
  • Réorienter les transports de la route au rail et aux cours d'eau.

Actions des élus locaux

  • Élaborer et mettre en place un plan de transition énergétique pour son territoire, en lien avec les autres collectivités, les entreprises et les citoyens.
  • Appliquer la grille de sobriété, efficacité, renouvelables à toutes les activités de la collectivité et du territoire.
  • Faciliter et soutenir les démarches type habitats groupés et écolieux (écoquartiers, écovillages…) sur son territoire.
  • Participer à la création d'unités de production d'énergie renouvelable, autonomes et indépendantes.
  • Afficher en mairie chaque année la consommation et la production d'énergie de la collectivité.
  • Redéfinir les PLU pour diminuer les déplacements quotidiens (réorganisation géographique des activités, logements, écoles, services publics).
  • Élaboration d'un plan de transport communal rationalisé.
  • Lancer un vaste programme de sensibilisation, d'information, d'éducation et de formation sur l'énergie et le climat dans sa collectivité.

Actions des entrepreneurs

  • Appliquer la grille de sobriété, efficacité à l'activité de l'entreprise : production, transformation, distribution, construction et fonctionnement des sites, isolation…
  • Opter pour un fournisseur d'énergie renouvelable.
  • Installer des unités de production d'énergie renouvelable sur son site.
  • Mettre en place un vaste programme RRRRR (réduction, réutilisation, réparabilité, recyclabilité, relocalisation) dans les entreprises.
  • Création d'un département de recherche et développement en biomimétisme. S'inspirer du fonctionnement de la nature pour mimer et pratiquer son efficacité énergétique.

Actions des citoyens

  • Porter un regard "négaWatt" sur sa vie quotidienne pour économiser l'énergie au maximum et l'utiliser plus efficacement : alimentation, chauffage, transport, électricité, équipement hifi, vidéo, informatique, électro-ménager, etc.
  • Opter pour un fournisseur d'électricité renouvelable indépendant, comme Énercoop.
  • Installer des sources d'énergie renouvelable dans son logement (panneaux thermiques ou photovoltaïques, mini éolienne…)
  • Choisir un logement à haute performance énergétique ou engager une rénovation thermique de son logement.
  • Opter pour un habitat groupé pour mutualiser équipement, espace, véhicules…
  • Composter ses déchets.
  • Organiser sur les territoires des G.I.T.E (Groupe pour l'Instauration d'une Transition Energétique), pour passer la gestion de l'énergie du service public étatique à celui de la société civile.
  • Placer son épargne dans des fonds citoyens d'investissement au service du développement des énergies renouvelables (Énergie Partagée).
  • Créer un fond citoyen pour la recherche indépendante.
  • Vivre mieux pour dépenser moins.