Le MagDes idées pour construire demain

Colibris adhère à Parlement & Citoyens


Lancée en 2013, la plateforme de co-écriture de la loi entre parlementaires et citoyens, Parlement & Citoyens, passe de l'étape de projet à celle d'association adossée à un conseil d'administration expérimenté. Objectif : le passage à l'échelle supérieure, pour renforcer l'efficacité des politiques publiques, la légitimité des lois produites et la confiance des citoyens envers les acteurs politiques.


Le 29 mars 2017

Mise à feu

Entre 2013 et 2017, 35 000 utilisateurs ont participé à l’expérimentation Parlement & Citoyens. Ils ont déjà déposé plus de 8 000 contributions et ont voté plus de 83 000 fois sur la plateforme. Le projet convainc chaque année de plus en plus de responsables et d’élus, qui voient l’opportunité de se rapprocher des citoyens pour élaborer des décisions plus éclairées.

En 2014, la "loi Labbé" sur l’interdiction des pesticides à usage non agricole est adoptée au Parlement puis promulguée. Le sénateur Joël Labbé aura travaillé avec près de 500 citoyens sur la plateforme en amont des discussions "officielles" et se sera inspiré de nombreux arguments et propositions d'amendements co-rédigés durant la consultation. 

En 2015, le projet de loi "République Numérique" promu par Axelle Lemaire rassemble plus de 21 000 participants. Le texte initial fait l'objet de plusieurs dizaines de modifications et de cinq nouveaux amendements, suite à la consultation.

En 2016, les députés Luc Belot et Patrice Martin-Lalande déposent une proposition de loi visant à généraliser le principe des consultations en ligne. Ils reçoivent le soutien d'une grande partie des parlementaires de leurs groupes respectifs à l’Assemblée.

En 2017 — quatre ans après le lancement de la plateforme — l’ensemble des candidats à la présidentielle interpellés par Transparency International se disent favorables à davantage de participation citoyenne.

Décollage immédiat

Jamais le désir de participation n'a été aussi fort au sein de la société française. C’est la raison pour laquelle les fondateurs de Parlement & Citoyens ont décidé le passage à l'échelle supérieure en transformant le projet en structure associative.

Colibris a été invité à rejoindre le conseil d’administration de l’association. Parlement & Citoyens sera piloté par huit collèges, composés de personnalités qualifiées, de représentants de la société civile, de parlementaires, d'entreprises, d'organisations syndicales et professionnelles, de collectivités territoriales... et de citoyens. 

Nous avons accepté cette invitation, convaincu que le changement de société passera aussi par une révolution démocratique et la contribution citoyenne. Mathieu Labonne, directeur de Colibris, nous représentera et veillera ainsi, comme les autres administrateurs, à assurer l'indépendance du projet, la multiplication des consultations et la transparence du processus législatif.  

Le conseil d’administration pilotera également la mise en visibilité d’initiatives innovantes provenant des parlementaires (jury citoyen tiré au sort pour l’attribution de la réserve parlementaire, évaluation RSE…) ou la mise en application du dispositif de saisine citoyenne, qui obligera les parlementaires à répondre sur la plateforme aux interpellations soutenues par plus de 5 000 citoyens.

Un changement d’échelle dès ce printemps !

Il n’existe pas de moment plus propice que l’organisation d’élections législatives pour mettre à jour la démocratie représentative. Chacun de nous peut faire sa part en interpellant les candidats aux élections des 11 et 17 juin, pour qu’ils rejoignent eux aussi l’association Parlement & Citoyens !

Plus d’infos très bientôt pour nous mobiliser autour de l’adhésion des parlementaires à une co-écriture citoyenne des lois !

Ajouter un commentaire