bandeau campagne 2022 : RÉagissons
Recevoir des infos
Le MagDes idées pour construire demain
Mode d'emploi

Hommage à Pierre Rabhi


C’est avec beaucoup d’émotion et une infinie tristesse que nous apprenons le décès de Pierre Rabhi ce 4 décembre 2021 à l’âge de 83 ans.

Paysan, pionnier de l’agroécologie, écrivain et conférencier, homme d’engagement, enfant du désert devenu philosophe, Pierre Rabhi a été nourri tout au long de sa vie par la beauté et l’harmonie de l'univers. Il aura inlassablement œuvré pour favoriser l’avènement d’un monde humaniste et respectueux de la nature. 

Né à Kenadsa dans une oasis du désert algérien, il fut déchiré entre une origine musulmane et une éducation chrétienne, un cadre traditionnel et la modernité. Petit employé de banque, puis ouvrier, travailleur immigré confronté à l’absurdité de l’univers urbain et de la vie en entreprise, il voulut expérimenter une autre façon de vivre en lien avec la nature. Il parvint, en compagnie de sa femme Michèle et de leurs cinq enfants, à vivre des ressources d’une petite ferme en Ardèche - Montchamp - lieu cher à son cœur, réalisant ainsi son rêve de retour et de recours à la terre. C’est au contact de la nature qu’il forgera ses intimes convictions. Du sol caillouteux de sa ferme, il fera une oasis de verdure, laissant à sa famille une terre fertile. Il cherchera à partager et à transmettre ses intuitions et son savoir agroécologique et lança en France, en Afrique sahélienne et au Maghreb, de nombreuses initiatives pour contribuer à l’autonomie, la sécurité et la salubrité alimentaires des populations. 

Pendant près de soixante ans, il a ainsi soutenu le développement de l’agroécologie à travers le monde, participant à la formation de milliers de paysans aux pratiques agricoles écologiques (centre de Gorom-Gorom au Burkina Faso, au Niger, au Togo, au Bénin, au Maroc, en Tunisie, en Palestine ou en Mauritanie) témoignant inlassablement de son parcours et répondant toujours avec humilité et bienveillance aux nombreuses sollicitations. Auteur d’une vingtaine d’ouvrages et de plusieurs dizaines de préfaces, il rencontra une vaste audience avec son ouvrage Vers la Sobriété heureuse, où il prône la modération et le respect de la nature. Pour des centaines de milliers de personnes, ce livre a été le début d’un chemin et un véritable éveil.

Initiateur de plusieurs ONG, partageant les valeurs de la Charte pour la Terre et l’Humanisme qu’il avait posées, et avec lesquelles il gardera tout au long de sa vie un lien privilégié, toujours soucieux de leur devenir, il répétera sans se lasser que nous devons « d’abord nous changer pour changer le monde ».

Nous le remercions du fond du cœur pour tout ce qu’il nous apporté : solidarité, fraternité et humanité. Sa manière d’appréhender le monde, de se préoccuper du destin des plus démunis et son amour de la Terre-mère resteront une grande leçon pour nous tous.

Nous tenons à témoigner de notre amitié et de notre affection à son épouse Michèle, à ses enfants et à leurs conjoints et compagnes, ainsi qu'à ses petits-enfants qu’il aimait profondément.

Mouvement Colibris, Terre & Humanisme, Les Amis de Solan, Les Amanins, Fonds de Dotation Pierre Rabhi, Terre & Humanisme Maroc, Coopérative Oasis

Paix et amour...

Commentaires

Cet article vous a donné envie de réagir ?

Laissez un commentaire !

Merci Mr Rabhi, j'espère que notre planète comprendra un jour votre vision de la vie, bon voyage à vous . On vous aime.

Ô Pierre, quelle tristesse aujourd'hui ! Toi que j'ai rencontré pour la première fois en 1997, dans le congrès "Incarner l'Utopie", présenté par Christine Singer, toi qui nous as conduits des "Oasis en tous Lieux" aux "Colibris", en passant par l'Insurrection des consciences " en 2012, "Terre et Humanisme", toi qui nous ouvrais ta maison et nous accueillais avec Michèle, avec tant de simplicité et de convivialité, toi avec qui nous avons partagé les délices du désert à Chinghetti, toi mon frère de coeur, je ne t'oublierai jamais. Et voilà qu'aujourd'hui, ta route a pris un autre sens, dans une autre dimension.J'apprends à conjuguer le temps, dans tous ses modes, du présent à l'infinitif, en passant par le passé et le plus-que-parfait et ainsi, l'Eternité se construit. Merci, Merci, Merci

Pages