Le MagDes idées pour construire demain

Participez à la production d’énergies renouvelables !


S’il existe un domaine dans lequel le citoyen peut s’impliquer pour contribuer à lutter contre le réchauffement climatique, c’est bien celui des énergies renouvelables. Au-delà des économies d’énergie que chacun peut faire dans ses gestes quotidiens, il est possible de participer à la production d’énergies renouvelables, et ce de façon collective. En effet,  depuis quelques années les projets de production citoyenne se multiplient.


Le principe en est simple : un groupe de citoyens conçoit un projet, fondé sur le photovoltaïque, sur l’éolien, voire sur la méthanisation ou l’hydro-électricité, qui sera financé par les citoyens du territoire. Ce financement peut prendre la forme de dons, de prêts ou, le plus souvent, d’actions dans la SLP – société locale de production.  Si la forme choisie pour celle-ci est une SCIC (Société Coopérative d’Intérêt Collectif) ou une SAS (Société par Actions Simplifiée – qui peut aussi avoir une gouvernance coopérative), les collectivités territoriales peuvent aussi y participer.

L’argent récolté sert à acheter et installer les équipements, dont la production d’électricité est ensuite vendue – à un prix du kWh défini par décret ministériel pour 20 ans – à un opérateur national. Les bénéfices de l’opération (après paiement de l’intérêt sur les éventuels prêts ayant servi à boucler le budget) serviront ensuite pour partie à rémunérer les actionnaires et pour partie à financer d’autres projets.

Énergies Citoyennes, basée à Bédarieux (dans les Hauts-Cantons de l’Hérault), constitue un bon exemple de ce type de projets.  Un petit noyau d’une quinzaine de personnes a créé une SAS, dont les parts sociales, à 50€, peuvent maintenant être acquises par les habitants, pour équiper la toiture de la Ressourcerie (espace associatif de collecte, réparation et revente à petits prix d’objets, meubles et vêtements d’occasion) de panneaux photovoltaïques. Une subvention de la Région (voir plus loin) permettra d’augmenter les fonds propres, et le budget sera complété par un emprunt bancaire. Un deuxième projet concerne une éolienne « de taille raisonnable » – il y a beaucoup d’opposition locale aux grands parcs d’éoliennes de 2MW et plus. La SAS participe également à un projet de réseau de chaleur à base de bois-énergie à Lunas, une petite commune de la vallée de l’Orb.

Ce type de production électrique échappe non seulement à la dépendance sur les combustibles fossiles et fissile, mais permet en outre de garder une maîtrise locale des projets et une retombée locale des richesses produites, contrairement aux installations des développeurs industriels. En Occitanie, le projet bénéficie d’un cadre particulièrement favorable, car la Région et l’ADEME organisent régulièrement des appels à projets et contribuent ensuite au financement de ces projets. Un réseau régional de porteurs de projets, ECLR Occitanie, apporte un soutien technique et un programme d’information et de formation aux projets émergents. Sur le plan national, chacun d’entre nous peut participer à cette aventure du "renouvelable", grâce à Énergie Partagée : ce réseau contribue à financer les projets les plus importants qui lui sont soumis et à favoriser partout l'implication des citoyens dans la production d’énergies renouvelables.

Commentaires

Cet article vous a donné envie de réagir ?

Laissez un commentaire !

Bonjour, une telle initiative est elle dans le haut Rhin ?

Merci
Cordialement
Sébastien

Très belle initiative. Suggestion de travailler à savoir avec plus de précision en quoi l'éolien et le photovoltaïque NE SONT PAS totalement écologiques (métaux rares, etc. ). Si ces modes de conversion d'énergie électrique se diffusent très largement, est-ce soutenable et durable ? Aujourd'hui, avec une diffusion limitée je crois que c'est une bonne solution, un mieux. Son extension peut reposer des problèmes connus. BRAVO encore à cette initiative

Bonjour, Ces questions sont tout à fait légitimes. Je vous invite à lire les entretiens avec Philippe Bihouix sur le Mag, qui en parlent : - https://www.colibris-lemouvement.org/magazine/vraiment-vertes-energies-renouvelables - https://www.colibris-lemouvement.org/magazine/entrons-dans-lage-low-tech Cordialement, Gregory / Colibris