Le MagDes idées pour construire demain

Des tribunaux pour les générations futures à Paris le 8 avril !


Par Mathieu Labonne / Colibris - 29 mars 2017

Avec le Chant des Colibris, nous ouvrons un espace pour renouveler les formes du débat démocratique, et recréer de l’appétence pour lui. La caricature que nous offrent les débats télévisés est a minima stérile, éventuellement perverse. Gouverner aujourd’hui, c’est savoir intégrer des points de vue différents, sortir du pouvoir d’une majorité pour aller vers un pouvoir de chaque citoyen. La démocratie doit aussi s’appuyer sur la part de colibri que fait chacun !

Ainsi, pendant la tournée, différents formats sont explorés pour nous aider à apprendre, à comprendre, sans délivrer un prêt-à-penser. Après l'expérimentation à Bordeaux de formats participatifs de débat, le Chant des Colibris à Paris le 8 avril sera l’occasion de tester un autre format de "conférence-spectacle", mis au point par le magazine Usbek et Rica : le "Tribunal des générations futures".

Car les générations futures ne sont, en fait, jamais représentées juridiquement. Et ce format s'essaie à leur donner une parole. En outre, le pari de ces conférences, qui utilisent la scénographie d’un procès, est de faire saisir les enjeux d’une problématique d’avenir au plus grand nombre. Ce format original et décalé permet d’interroger le monde qui vient et susciter le débat. À partir d’une question polémique, un jury citoyen tiré au sort dans la salle délivre son verdict "au nom des générations futures" après une série d’interventions (réquisitoire, témoignages, plaidoirie). 

Au menu de la journée du 8 avril 2017,  deux tribunaux sont organisés par Colibris et Usbek et Rica :

Le revenu universel, une mesure sociale efficace ?      

Les intervenants :

Cécile Renouard est directrice du programme de recherche Conseil en Développement (CODEV) "Entreprises et Développement", de l'École Supérieure des Sciences Économiques et Commerciales. Docteur en science politique, avec une spécialité en philosophie politique, elle est également enseignante dans plusieurs grandes écoles d'ingénieurs et de commerce, ainsi qu'à Sciences-Po, tout en étant administratrice de l'Agence Française de Développement. Elle est aussi membre du conseil scientifique de la fondation Nicolas Hulot. En outre,  Cécile Renouard est une sœur religieuse de l'Assomption.

Thierry Kuhn est le président d'Emmaüs depuis mai 2014. Ce mouvement porte auprès des candidats de l’élection présidentielle 10 propositions pour lutter contre la pauvreté. Engagé dans l’associatif et l’humanitaire depuis l’âge de 18 ans, il a effectué de nombreux séjours dans les bidonvilles de Calcutta et été membre du mouvement Attac à sa création. Ancien comptable, il dirigeait Emmaüs Mundolsheim où il a fait ses premières armes en 2006, et y occupe toujours les fonctions de directeur du chantier d’insertion.

Olivier Le Naire est journaliste et essayiste. Après avoir été longtemps critique littéraire puis grand reporter, il est devenu rédacteur en chef adjoint du service Société / Sciences de L’Express de 2012 à 2015. Il a consacré plusieurs livres à ses domaines de prédilection : la littérature, l’édition, l’écologie, l’Histoire et le patrimoine. Proche de Colibris depuis longtemps, il a notamment écrit un livre d'entretien : Pierre Rabhi : Semeur d'espoir. Il s'est passionné pour le revenu de base et a écrit en 2016 un livre avec sa fille Clémentine sur le sujet : Le Revenu de base, une idée qui pourrait changer nos vies.

Bernard Friot, professeur émérite à l’Université Paris Ouest Nanterre, est à la fois économiste et sociologue. Ses travaux portent sur la sécurité sociale et plus généralement sur les institutions du salariat nées au XXème siècle en Europe continentale. Chercheur au sein de l’unité IDHES (Institutions et Dynamiques Historiques de l’Économie et de la Société), il appartient à l’Institut Européen du Salariat et à Réseau salariat. Il est l'auteur de nombreux ouvrages sur le sujet.

La fiscalité énergétique, l’ennemie des plus démunies ?              

Les intervenants :

Thierry Salomon est un ingénieur énergéticien et l'un des promoteurs en France du concept de Négawatt, ancien président (de 2003 à 2014) et actuel vice-président et porte-parole de l'association Negawatt. Il est très impliqué dans la réalisation du scénario du même nom sur la transition énergétique possible de la France. Depuis 2001, il est aussi cofondateur et responsable-développement d'une SCOP qui réalise des études d’optimisation énergétique. Il est également l'un des acteurs principaux du collectif #LesJoursHeureux, qui se mobilise en 2017.


Jean-Charles Hourcade est un économiste, directeur de recherche au CNRS et directeur d'étude à l'EHESS, spécialiste de l'analyse économique du changement climatique, en particulier des questions énergétiques. Intensément impliqué dans de multiples expertises au niveau national et international, il est, entre 1995 et 2007, auteur coordinateur de plusieurs chapitres des rapports successifs du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC).


Guillaume Bort est le fondateur de FioulReduct.com. Pour combattre la précarité énergétique, il a développé ce site de vente en ligne de fioul domestique.





Hervé Bramy est depuis 2008 le responsable national du pôle « écologie » du Parti communiste français (PCF). Adjoint au maire du Blanc-Mesnil depuis 1995.  Il a été président du Conseil général de Seine-Saint-Denis d'avril 2004 à mars 2008.

Ajouter un commentaire