Le MagDes idées pour construire demain

Carton Plein : le déménagement de la seconde chance



Pour Efficycle, s'informer c'est agir ! Ce média propose donc des revues de presse hebdomadaires, les "Effinews". Elle recensent par thème toute l’actualité du développement durable. Une fois par mois, Colibris le Mag relaie l'une des nouvelles lues sur Efficycle...


Article initialement paru sur Efficycle


Écologique, circulaire et solidaire... L'association Carton Plein coche toutes les cases de l'initiative positive et inclusive. Elle offre un service de collecte et de revente de cartons usagés pour leur donner une seconde vie, elle prend en charge des déménagements et livraisons à vélo pour répondre de manière écologique et responsable aux problématiques logistiques du transport urbain et elle exécute tout cela dans une démarche inclusive, puisqu'elle favorise la réinsertion de personnes éloignées de l'emploi. Oui, Carton Plein porte vraiment bien son nom !

Revalorisation et (ré)emploi

Créée en 2012 par Francis Bouchiba, ancien imprimeur devenu chiffonnier, et Antoine Aumonier, ex-cadre chez Unilever et bénévole dans un centre d’accueil pour sans-abri, Carton Plein a démarré sur un constat simple. Après la perte de son emploi d’imprimeur, Francis a eu l’occasion d’observer, lorsqu’il ramassait toutes sortes d’objets jetés pour les revendre, les nombreux cartons mis à la poubelle ou abandonnés dans les rues après une seule utilisation. Et s’ils devenaient des ressources plutôt que des déchets ? Avec Antoine, il imagine un concept permettant le recyclage de ces cartons. Ce modèle n’étant pas rentable, ils optent finalement pour le réemploi de ces cartons dans le secteur du déménagement.

L’autre motivation de Carton Plein, au-delà de la question écologique du désencombrement, du recyclage et du réemploi de matériaux, repose sur la solidarité et l’inclusion. Les fondateurs, sensibles à la cause des personnes en situation de précarité, ont fait en sorte de proposer un modèle permettant la réinsertion professionnelle et sociale de publics éloignés de l’emploi.

Déménager solidaire et écolo

Carton Plein collecte à vélo, gratuitement auprès des particuliers et sur devis auprès des entreprises, des cartons de livraison ou de déménagement en bon état. Plutôt que d’être jetés, ceux-ci sont triés, reconditionnés et revendus sur la boutique en ligne de l’association, à partir de 50 centimes l’unité. Ils peuvent être livrés sur Paris – toujours à vélo – ou récupérés dans l’un des deux ateliers-boutiques situés dans la capitale.

L’association propose également un service de livraison et de déménagement écologique et solidaire aux particuliers parisiens. Écologique, car toutes les étapes sont, là encore, effectuées en vélo électrique. Équipés d’un vélo-cargo pour les livraisons d’objets ou d’une solide remorque pour les déménagements, les cyclistes de Carton Plein ont l’avantage de se faufiler partout, de stationner sans problème au pied des immeubles et de promouvoir un transport vert. Une solution toute trouvée à la problématique logistique dite du dernier-kilomètre, véritable casse-tête des grandes villes.

Solidaire, car l’objectif est aussi d’accompagner et de former des publics éloignés de l’emploi et/ou en situation de précarité. Carton Plein s’est entouré d’associations pour identifier ces personnes sans qualification, sans logement ou en situation d’exclusion. L’association bénéficie du Dispositif Premières Heures mis en place par le Département de Paris pour soutenir le retour à l’emploi des personnes en grande précarité. Les « cyclo-logisticiens », rémunérés à l’heure, sont intégrés progressivement dans l’équipe et guidés par des accompagnateurs sociaux. Objectif ? Favoriser la reprise de confiance en soi et en ses capacités, à travers une adaptation en douceur.

Un modèle à essaimer

En 2018, Carton Plein a officiellement ouvert en son sein une Entreprise d’Insertion (EI), pour ancrer le suivi socio-professionnel des salariés qu’elle accueille. L’EI développe également son propre organisme de formation à la cyclo-logistique. Ensemble, ces deux pôles de l’association travaillent à réinsérer durablement des personnes au chômage ou en inactivité de longue durée.

Carton Plein a déjà accompagné plus de 70 personnes dans le cadre du Dispositif Premières Heures. Pour 60 % d’entre elles, l’issue a été favorable : leur parcours s’est poursuivi par d’autres formations, des embauches, des chantiers d’insertion, etc. L’association souhaite à présent essaimer ce modèle au-delà de Paris, dans d’autres grandes villes françaises.

Carton Plein estime avoir déjà réalisé l’équivalent d’un tour du monde à vélo via les livraisons et collectes de cartons ainsi que les déménagements. Sur l’environnement, les retombées sont concrètes : s’il faut 40 litres d’eau en moyenne pour produire un carton, le réemploi des emballages favorisé par l’association a occasionné l’économie de l’équivalent de deux piscines olympiques…


Commentaires

Cet article vous a donné envie de réagir ?

Laissez un commentaire !