bandeau dons 2021
Recevoir des infos
Le MagDes idées pour construire demain
Mode d'emploi

Ils ont 8 ans et un cœur en or…

Là où les adultes baissent parfois les bras, et se sentent impuissants devant la détresse de ceux qui plongent dans la misère, quatre enfants de la Vallée de l’Ouche en Bourgogne ont décidé d’agir.
Tout est né dans le cœur de Jeanne, touchée par une émission montrant une femme obligée d’aller aux Restos du Cœur pour pouvoir manger. Elle a eu envie d’agir et l’idée lui est venue de collecter des produits de première nécessité pour cette association.
Et quoi de mieux que de se lancer dans l’aventure avec les copains de sa classe de CE2 – CM1 ? Avec la complicité des adultes bien sûr, pour le plaisir de faire ensemble, et pour une plus grande efficacité. Avec un objectif : atteindre 100 kg. Et une certitude : on réussira parce qu’on est sûr d’y arriver !

Alors, ils se sont lancés et tout s’est mis en place peu à peu pour que le rêve devienne réalité. À l’école d’abord, ils ont présenté leur projet à toutes les classes : Jeanne a expliqué comment lui était venue l’idée ; Lalie a décrit l’action des Restos du Cœur ; Oscar a détaillé les besoins ; et Augustine a précisé comment allait se passer la collecte.
Le résultat a dépassé leurs espérances : en quelques jours, 270 kg ont été récoltés ! Cela méritait bien les applaudissements spontanés des plus grands, les élèves du CM2 !
L’histoire ne s’arrête pas là. Car rêvant de mieux encore, Jeanne, Oscar et Augustine ont réalisé des tracts qu’ils ont distribués dans les boîtes aux lettres des habitants de leur village, Gissey, pour accroitre la « récolte ». Lalie organisait une autre collecte dans son propre village, Saint-Victor. Et à nouveau, des résultats impressionnants : 130 kg supplémentaires collectés !


Que reste-il aujourd’hui de cette belle aventure ? Les Restos du Cœur ont apprécié que des enfants s’investissent ainsi pour les plus démunis ; les enfants ont vécu la joie du don et du « faire ensemble » ; les parents sont fiers de leurs enfants : heureux de voir leur générosité et leur créativité qui les a fait passer du rêve à la réalité.

Alors, merci à vous les enfants, car vous nous montrez le chemin de la fidélité à soi qui ouvre sur le bonheur. Car selon Gandhi : « Le bonheur, c'est lorsque nos pensées, nos paroles et nos actes sont en harmonie. »



Vous aussi, vous avez des projets comme celui-ci ? Rendez-vous sur la Fabrique, pour bénéficier de l’aide de la communauté des colibris !



Commentaires

Cet article vous a donné envie de réagir ?

Laissez un commentaire !