Recevoir des infos
Le MagDes idées pour construire demain
Mode d'emploi

L'inspiration des groupes locaux en images

Ça se passe sur notre territoire ! - Mai 2020


Pendant cette période de confinement, les groupes locaux continuent d'inspirer, relier, soutenir, se former, rêver, penser la suite, se divertir... On ne les arrête plus !


Une rencontre réseau adaptée aux circonstances

Les 17, 18 et 19 avril 2020, les bénévoles des groupes locaux (GL) Colibris et le pôle relier de l’association Colibris ont vécu leur 14ème rencontre réseau des GL sous un format un peu particulier. Confinement oblige, il a fallu revoir le format habituel des rencontres en présence et s’adapter à la situation. Cette rencontre aurait pu simplement être annulée mais son fil rouge "Notre capacité d’action face aux effondrements", défini il y a déjà plus de 6 mois, avait  un écho particulier dans le contexte de crise sanitaire actuel du Covid19...

En savoir plus

©Facilitation graphique de Yohan Lechevalier

Une rencontre qui a inspiré les groupes locaux

En effet, animé par le thème et les propositions faites lors de cette dernière rencontre, le cercle cœur de Château-Gontier a proposé au groupe local de réaliser un Mandala pour la paix dans une de ces newsletter.

De son côté, le cercle cœur de Cholet réfléchit à une future réunion, lorsque ce sera de nouveau possible en présentiel, autour des quatre étapes de la spirale du Travail qui relie, proposée également lors de cette rencontre réseau.

À Toulon aussi le sujet autour de la collapsologie se diffuse dans le groupe local, avec quelques propositions de liens inspirants autour de ce thème dans leur courrier mensuel, comme "Les stratégies face à l'effondrement" ou encore une interview de Pablo Servigne.

En savoir plus


Des groupes locaux qui soutiennent les circuits courts

De nombreux groupes locaux relaient des informations sur les producteurs de leur territoire, afin de les mettre en lumière et les soutenir suite à la suppression du marché, via leur page Facebook ou bien leur newsletter locale, comme c’est le cas à Château-Gontier et à Luchon entre autres !

En savoir plus

À Kembs, c'est le groupement d'achat solidaire impulsé par le groupe local qui a vu son nombre d'adhésions doubler et ses ventes tripler, voire presque quadrupler par rapport à l'avant confinement ! Ils ajustent régulièrement leur fonctionnement selon les besoins et l'actualité (livraisons, drive...). Un gros soutien donc aux producteurs locaux qui sont impactés par l'annulation des marchés, salons et foires bio, et qui peuvent ainsi vendre leur marchandise.

En savoir plus

Pour certains, confinement rime avec formation en ligne

À Alès, le cercle cœur a initié depuis l’an dernier des ateliers/rencontres autour des différents MOOC proposés par l’Université des Colibris. Le confinement ne les arrête pas, ils ont décidé de maintenir ces rencontres à distance. De même à Château-Gontier, où ce sont des rencontres en ligne autour du MOOC Permaculture qui s’organisent !

Quelle suite envisagée, un bon sujet de réflexion

À Nice, c’est un cercle de parole autour d’un revenu universel (in)conditionnel qui est proposé comme sujet de discussion au sein du groupe local, ou encore un échange sur la démocratie participative et la sociocratie. Autant de sujets qui peuvent être abordés à distance en ce moment, et permettent de se projeter sur les scenario qui pourraient se développer pour la suite.

Entraide, soutien et créativité pour continuer à se faire connaître

Pour rester en lien et venir en soutien auprès de leurs sympathisants, à Château-Gontier le cercle cœur leur a proposé de se mettre à l’écoute de leurs douleurs et de leurs ressentis face à ce confinement imposé.

À Lorient, le confinement n'a pas empêché le cercle cœur d'organiser une rencontre à distance avec les membres actifs. Une quinzaine de personnes se sont connectées pour imaginer l'après confinement (café colibris, initiation à la CNV, émission de radio sur les initiatives Près de Chez Nous, création d'écolieux, agenda partagé entre les acteurs de la transition, etc). Des personnes du pays d'Auray qui souhaitent créer un groupe local sur leur territoire étaient également présentes.


N’oublions pas de continuer à rêver et à s’amuser !

À Tinée-Vésubie, c’est à notre imagination qu’ils font appel, avec cette proposition autour de la célèbre phrase du Petit Prince détournée en : "S’il vous plaît… Dessine-moi un monde !". L'idée étant d'inonder notre environnement de dessins, poèmes, danses, chants..., avec le monde idéal dans lequel on aimerait vivre !

Pour le groupe local d’Alès, c’est une grille de mots croisés de "bonnes pratiques écolos" qui s’est invitée dans leur dernière newsletter, avec des définitions telles que "Fermer les pour limiter les déperditions de chaleur la nuit" ou encore "Éclaire et réchauffe votre maison gratuitement, profitez-en !" en 6 lettres. À vous de jouer ;)

Les semaines passent et, confinés ou non, les bénévoles des groupes locaux continuent d’embarquer leurs sympathisants locaux, et essayent inlassablement d’améliorer le monde dans lequel nous vivons .


Pour aller plus loin :

- Les stratégies face à l'effondrement 

- Interview de Pablo Servigne 

- Groupement d'achat solidaire à Kembs


Commentaires

Cet article vous a donné envie de réagir ?

Laissez un commentaire !

,,j’ai 71 ans et j’habite à Rennes
Je n’ai pas de gros moyens financiers
je cherche à m,insérer dans un projet d’habitation
Collective ´´´avec cellule individuelle

,comment je peux faire pour prendre contact avec des personnes
,,,y’a t’il des communes qui sont prêtes à nous accepter
Ne serait-ce que pour se faire une idée,,,,y a t’il des projets en cours qui chercheraient des personnes intéressées
Et qui accepteraient des animaux ,,,j’ai 3 chats et un chien ,,,
Au secours ,,,,
je suis perdu
Dans toutes les ramifications des liens et réseaux,,,,
Existe t’il un lieu à Rennes 35000 ou à proximité
Qui permette de rencontrer des gens plus avancés
Et de mettre le pied à l’étrier du jour d’après....

Merci d’avance pour votre aide

[email protected]