bandeau campagne 2022 : RÉagissons
Recevoir des infos
Le MagDes idées pour construire demain
Mode d'emploi

Vous êtes ici

20 romans à (re)découvrir, sur la Boutique des colibris !



La boutique des colibris proposent une grande variété de livres, de jeux, de films… Mais avec Nicolas, notre libraire, nous nous disions qu’il manquait une catégorie : les romans. Car en effet les romans nous emportent, nous font vivre des vies et des itinéraires extraordinaires, nous plongent dans des époques ou des contrées éloignées, tout en développant des pensées profondes sur l’humain, la nature, le vivre-ensemble…
Nous avons donc été quelques-uns de l'équipe à partager nos coups de cœur littéraires et, après des échanges passionnés, nous vous proposons une première sélection, toute subjective, de vingt romans touchant – de près ou d’un peu plus loin – à l’écologie.
Nous serions ravis d’avoir vos retours, et de connaître vos coups de cœur à vous ! Ils nous permettront d'enrichir ce nouveau rayon à l’avenir…

Voici cinq romans, découvrez toute notre sélection sur la boutique des colibris !

Dans la gueule de l’ours

de James McLaughlin

Criminel en cavale, Rice Moore trouve refuge dans une réserve des Appalaches, au fin fond de la Virginie. Employé comme garde forestier, il cherche à se faire oublier du puissant cartel de drogues mexicain qu’il a trahi. Mais la découverte de la carcasse d’un ours abattu vient chambouler son quotidien : s’agit-il d’un acte isolé ou d’un braconnage organisé ? L’affaire prend une tout autre tournure quand de nouveaux ours sont retrouvés morts. Alors que la police ouvre une enquête, Rice décide de faire équipe avec Sara Birkeland, une scientifique qui a occupé le poste de garde forestier avant lui. Ensemble, ils mettent au point un plan pour piéger les coupables. Un plan qui risque bien d’exposer le passé de Rice.

James McLaughlin signe avec Dans la gueule de l’ours un premier roman époustouflant. Au-delà d’une intrigue qui vous hantera longtemps, l’auteur se confronte à des questions essentielles : comment la nature et l’homme se transforment-ils mutuellement ? Quelle est la part d’animalité en chaque être humain ? Un retour à la vie sauvage est-il possible pour l’homme occidental ?

Voir l'ouvrage

Le poids du papillon

de Erri De Luca


Quelque part dans les Alpes italiennes, un chamois domine sa harde depuis des années. D'une taille et d'une puissance exceptionnelles, l'animal pressent pourtant que sa dernière saison en tant que roi est arrivée, sa suprématie est désormais menacée par les plus jeunes. En face de lui, un braconnier revenu vivre en haute montagne, ses espoirs en la Révolution déçus, sait lui aussi que le temps joue contre lui. À soixante ans passés, sa dernière ambition de chasseur sera d'abattre le seul animal qui lui ait toujours échappé malgré son extrême agilité d'alpiniste, ce chamois à l'allure majestueuse. Et puis, face à ces deux forces, il y a la délicatesse tragique d'une paire d'ailes, cette « plume ajoutée au poids des ans ». Le poids du papillon, récit insolite d'un duel entre l'homme et l'animal, nous offre une épure poétique d'une très grande beauté. Erri De Luca condense ici sa vision de l'homme et de la nature, nous parle de la montagne, de la solitude et du désir pour affirmer plus que jamais son talent de conteur, hors du temps et indifférent à toutes les modes littéraires.

Voir l'ouvrage

La société des vagabonds

de Harry Martinson


À la fin du XIXe siècle dans une Suède désertée par ses habitants pris dans le mirage du rêve américain, Bolle est un artisan cigarier qui prend à cœur son métier. Mais la machine arrive et Bolle refuse de se retrouver ouvrier à la chaîne. Il part sur les routes. Commence alors le récit de ses pérégrinations à travers le pays, ses aventures, ses rencontres, ses expériences… sources de réflexions philosophiques qui vont nourrir son point de vue sur l’humanité.

Harry Martinson a nourri de sa vie de trimardeur ce roman des « vagabonds du travail », rappelant aux bonnes âmes qui distribuent le pain « avec des tartines de morale » que les dépossédés ne sont coupables que d’avoir conservé la mémoire de leur dignité dans les intempéries sociales et le déracinement.

Voir l'ouvrage

Les travailleurs de la mer

de Victor Hugo


Pour obtenir la main de celle qu'il aime, le pêcheur Gilliatt, solitaire et contemplatif, honni des autres hommes, entreprend de sauver le moteur de la Durande, bateau échoué au large de l'île de Guernesey. Engageant une lutte à mort avec l'océan, il devra braver la fureur des flots, plonger dans les abîmes et vaincre les créatures cauchemardesques qui peuplent les fonds marins. Roman d'amour narrant la quête tragique d'un héros herculéen et damné, épopée sublime de la mer et du progrès. Les Travailleurs de la mer est aussi une puissante méditation sur les pouvoirs du songe et les mystères de la création. D'une plume virtuose, Victor Hugo y explore « l'innommable, le grouillement des formes, les profondeurs insondables ; il interroge le ciel nocturne, les météores. Il pose la question du sens de l'univers et de la destinée. Et il le fait avec un rare frisson d'authenticité »  (Patrick Grainville).

Voir l'ouvrage

Voir toute notre sélection

Commentaires

Cet article vous a donné envie de réagir ?

Laissez un commentaire !

Je découvre avec plaisir que ce livre qui m'a envoutée il y a bien longtemps fait partie de votre bibliographie "le jour avant le lendemain"