Projets

Vous êtes ici

Le Hameau des Buis

Le Hameau des Buis est un lieu de vie qui associe l’école "la Ferme des Enfants" et des habitations sur un espace vivrier agricole. Aujourd’hui plus de 55 habitants, dont 18 enfants, font vivre cet écohameau intergénérationnel et soutiennent de fait la vie d’une école alternative inspirante qui accueille plus de 80 enfants de 3 à 15 ans.
 
Dès le début, le Hameau a inscrit l’humain, et en particulier l’enfant, au cœur de sa vocation. Plus qu’une aventure de construction, c’est avant tout l’aventure humaine qui est mise en avant par les fondateurs pour initier ce projet. En effet, le projet est marqué de la conscience que c’est le facteur humain qui est la clé d’un vivre-ensemble harmonieux et de la réussite d’une oasis. L’éthique du lieu renvoie ainsi au triptyque : respect de soi (confiance en soi, connaissance de soi, écoute de ses besoins), respect de l’autre (écoute, accueil, empathie, partage) et respect de la nature (comportements conscients, pratiques écologiques, sobriété dans les besoins). Elle est dans la bouche de tous les habitants, et elle est affichée sur le panneau d’accueil à l’entrée du Hameau.

Une autre force du Hameau des Buis c’est l’esthétique de la vingtaine de logements, du studio au T4, qui sont visibles tout de suite en arrivant. Ces logements sont entièrement conçus de manière bioclimatique à base de matériaux écologiques. Chaque bâtiment, très soigneusement isolé, bénéficie du chauffage solaire direct, de double vitrage, de l'eau chaude sanitaire solaire, de la récupération des eaux pluviales, de toilettes sèches. Certains espaces et matériels domestiques sont mutualisés (laverie, voiture, atelier de bricolage, salle commune pour des réunions...) et permettent la création d’une vraie vie de petit village et de vitaliser ainsi son environnement ardéchois.

Historique

Au départ, il y avait cette petite école à la ferme sur une exploitation familiale, avec sa vingtaine d'élèves qui jouait sur la colline... C'était en 2001. L'école La Ferme des Enfants avait deux ans de fonctionnement et se posait la question de son avenir et de sa pérennité. L’intuition de Sophie Rabhi-Bouquet, fondatrice de l’école, fut de souhaiter un lieu intergénérationnel - qui est aujourd’hui le Hameau des Buis - pour soutenir le développement d’un cadre propice pour l’apprentissage des enfants.
 
En 2003, l'association La Ferme des Enfants et quelques partenaires constituent une société civile : la SC le Hameau des Buis. Un vieux mas, des terres agricoles et un hectare de terrain constructible sont alors achetés à un agriculteur voisin. Un architecte définit le programme des constructions avec la rénovation complète du mas et la création du Hameau : le tout représente plus de 2000 m² de bâtiments à construire ou rénover.

Commence alors l’aventure d’une construction qui a rassemblé plus de 2 500 bénévoles qui sont passées pendant 5 années pour construire ce modèle d’habitat bioclimatique. Les entreprises ne savaient en effet pas répondre à la demande d’une "architecture de cueillette" (matériaux locaux, sains, peu coûteux mais nécessitant beaucoup de main d'œuvre). Le chantier a commencé en mars 2006 avec la rénovation du mas, puis les premières maisons débutent en juillet 2007 après l’acceptation du permis de construire. Sur le chantier, il a tout fallu inventer pour ce projet très innovant : les procédés constructifs, les procédures, l'organisation du chantier, le carnet d'adresses des fournisseurs... C’est finalement en 2011 qu’a lieu l'installation finale dans les 20 maisons. Le "vivre ensemble" peut commencer...

Une nouvelle gouvernance se construit maintenant au fil des années, avec l’organisation de plénières et l’attribution de rôles pour les différents habitants du hameau qui apprennent à faire ensemble. En parallèle, le lieu crée maintenant de plus en plus d’activités et devient un pôle de vie économique : installation de deux maraîchers, chèvrerie, boulangerie, marché paysan… C’était un choix dès le départ que ce lieu puisse accueillir les projets économiques de ses habitants.

Un montage juridique audacieux

La particularité du montage du Hameau est la recherche obstinée de l’intérêt général et d’une forme juridique complètement cohérente avec ses valeurs. Pour éviter tout risque à l’avenir, c’est finalement l’association de la Ferme des enfants qui possède le pouvoir final de décision au sein de la SC du Hameau des Buis.

Quels statuts alors donner aux habitants et quel montage financier au vu des ressources limitées de l’association ? Il aura en tout fallu 3 ans pour boucler une forme adaptée : deux contrats qui lient la SC et l'ensemble des 20 foyers qui la composent. Cette réalisation est une première et a été adoptée à l'unanimité des habitants.

Le premier contrat est un prêt à taux zéro dont le capital est indexé sur l'indice de référence des loyers connu au moment de la signature du contrat. Cela permet de ne pas perdre de pouvoir d'achat dans le temps et d'éviter toute forme de spéculation immobilière.

Le second contrat permet de résoudre la question des charges solidaires. Chaque habitant signe un bail – contrat de résident - dont le montant mensuel est l'exacte somme pour laquelle les habitants se sont engagés et qui correspond au marché locatif local.

Ainsi un habitant ne possède pas son logement mais le loue, tout en ayant prêté à la structure d’intérêt général. Il peut ainsi partir facilement et cela garantit la pérennité des valeurs, alors que bien souvent la question de la succession est un fort enjeu dans les oasis.

Ce modèle inspire aujourd’hui plusieurs lieux, dans un contexte juridique français où les nouvelles formes juridiques de la loi ALUR sont attendues pour répondre aux questions spécifiques des habitats participatifs…

L’École de la Ferme des Enfants

Une force de cet écohameau réside dans la présence d’une école, qui est ici le lien nécessaire entre tous. Fondée par Sophie Rabhi Bouquet, les deux piliers de cette école originale sont la proximité avec la Nature et la pédagogie de la bienveillance. Les enfants apprennent à nouer un contact intime avec la faune et la flore pour comprendre la dépendance que l’on a vis-à-vis de notre environnement. Pour cela, ils sont en contact avec les animaux de la ferme et ils sont invités à choisir un atelier chaque après-midi : théâtre, jardinage, cuisine, couture, tissage, sciences, ateliers nature, arts décoratifs, terre et peinture, apiculture, géologie, compostage, travail du bois... C’est donc avec sa personnalité, ses envies et son rythme que l’enfant se retrouve enfin maître de son épanouissement personnel.

La pédagogie de la bienveillance est la synthèse de plusieurs années d’expérimentation des méthodes proposées par  M. Montessori, J. Krisnamurti, C. Freinet ou encore Alice Miller. Cette pédagogie se base sur la conviction que la clé de tout apprentissage se situe dans la création d’une relation d’amour et de confiance entre l’enseignant et l’enfant.

Quand on arrive au Hameau des Buis, une grande majorité de parents se prend à rêver de construire un même environnement d’apprentissage et d’épanouissement pour ses enfants…

hameaudesbuis.com