Passer à l'action

Vous êtes ici

Créer un marché de producteurs bio et locaux

Acheter directement aux producteurs permet de mieux comprendre ce que nous trouvons dans notre assiette, comment cela est produit et par qui. Toutefois, s'il faut faire le tour des fermes pour faire ses courses, cela n'est ni pratique, ni écologique !

Qu'est-ce qu'un marché de producteurs bio et locaux ?

De nombreuses communes organisent un marché spécifique pour les producteurs bio locaux, permettant de trouver en un même lieu les fruits, les légumes, le pain, les produits laitiers, la viande… Cela entraîne des gains de temps et de déplacements. Ces marchés fournissent également la possibilité de découvrir et déguster sur place les produits proposés et produits localement.

Plusieurs études dans différents pays ont démontré qu'un repas moyen parcourait en moyenne 3.000 kilomètres, soit 25% de plus qu’en 1980. Il est donc temps d’encourager la consommation de produits locaux pour les agriculteurs et pour la planète.

Quel impact sur le territoire ?

Modèle actuelModèle proposé
Suprématie de l'industrie agro-alimentaireEncourager les filières agroalimentaires biologiques et paysannes
Pratiques agricoles intensives (recours massive à la chimie de synthèse, mécanisation violente, substances toxiques)Favoriser la qualité alimentaire et le respect des sols pour qu’ils soient perennes
Dépendance vis-à-vis de la grande distribution et des étalages uniformisésDiversité alimentaire et valorisation des produits du terroir
Destruction d'emploiCréation et multiplication d’emplois en zone rurale
PollutionRéduction des transports de produits et minimisation des changements climatiques
Rapport de force inégal entre producteurs et la grande distributionPrix juste et sans dépendance vis-à-vis de la grande distribution

 

 


 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

En créant un marché de producteurs bio et locaux, vous :

  • Encouragez l’économie locale et l’emploi dans une région, car en consommant des produits issus de producteurs locaux, vous dynamisez les échanges.
  • Participez à créer un lien social entre agriculteurs et citoyens car le marché est un lieu convivial où l'échange est favorisé.
  • Favorisez la qualité alimentaire car l’agriculture bio favorise les variétés locales et rustiques. Elle propose à notre curiosité des fruits et des légumes oubliés (panais, rutabaga, topinambour), des céréales et des légumineuses (épeautre, millet, lentilles blondes) disparues du monde du « manger conventionnel ».
  • Apportez un soutien aux agriculteurs qui ont fait le choix d’une agriculture respectueuse des hommes et de l’environnement.
  • Encouragez l’accès à une alimentation biologique à moindre coût par des circuits directs producteur-consommateur. En effet, du fait de l'absence d'emballage, de gâchis et d'intermédiaire, l'agriculture peut dégager un revenu décent, tout en appliquant un prix abordable.

Comment mettre en place un marché de producteurs bio et locaux ?

  1. Identifier en premier lieu les marchés de producteurs bio et locaux qui existent déjà. Prendre contact éventuellement avec eux, ils auront probablement des conseils pertinents.
  2. Définir les critères de sélections : distance, labels…
  3. Prendre contact avec les producteurs bio et locaux pour voir si le projet correspond également à leurs attentes et les intégrer pleinement dans la démarche. Peut-être travaillent-ils déjà sur un tel projet ?
  4. Solliciter les élus de la commune pour mettre en place un nouveau marché municipal. En parallèle, il ne faudra pas omettre de consulter les associations de commerçants de la ville, les commerçants « bio sédentaires » pour que tous soient impliqués dans la dynamique du projet. Cela garantira un meilleur accueil du projet par la population et en mairie. C’est ensuite une délibération du conseil municipal qui statuera sur la mise en place du marché. Il est normalement possible d’organiser « soi-même » un marché dans l’espace public. Pour cela, il est nécessaire d’obtenir une autorisation municipale qui déclenche généralement les mêmes consultations. Enfin, s'il est organisé sur un terrain privé, il est important d’en informer les commerçants bio de la commune. Ils apprécient généralement les initiatives visant à développer la consommation de produits bio et pourront être des relais d’information précieux sur le marché.
  5. Choisir le lieu et la date en fonction des marchés pré-existants. Pourquoi pas ne pas envisager un marché en soirée ? Se renseigner sur les contraintes de vos producteurs (un marché le lundi matin leur impose de travailler le dimanche…).
  6. Communiquer largement sur ce nouveau marché pour que les consommateurs soient au rendez-vous, cela conditionnera la pérennité du marché. Penser à l’affichage municipal, la presse locale, des affiches sur les autres marchés, le réseau bio local… Signaler également le marché sur la carte des acteurs de la bio en France réalisée par Colibris, Mouvement pour la Terre et l’Humanisme et Le Marche Citoyen.
  7. Et pensez à organiser la collecte des déchets à la fin du marché (à Concarneau par exemple, chacun remporte ses déchets).

Quelles sont les structures qui peuvent vous aider ?

Le Mouvement Colibris en partenariat avec Le Marché Citoyen

Ensemble nous avons développé une carte de France des acteurs de l'agriculture bio France
Près de chez vous

La Fédération des Marchés des Producteurs de Pays

La fédération a identifié les marchés existants partout en France
www.marches-producteurs.com/la-marque-36-3

L'Assemblée Permanente des Chambres d’Agriculture

Elle propose une carte des fermes et exploitations en France sur le site
http://www.bienvenue-a-la-ferme.com

Ils l'ont fait !

« L’idée de monter un marché bio a émané de Monsieur le Maire (Noël Mamère), très porteur d’idées dans le domaine du bio et du développement durable. De plus, cette initiative voulait également répondre à une demande qui faisait jour depuis plusieurs années sur des produits spécifiquement bio. Nous avons fait un appel à candidatures, en s’appuyant sur le réseau des AMAP de Bègles et sur l’association BIO AQUITAINE qui répertorie l’ensemble  des producteurs et commerçants de ce secteur.
Pour le lancement du marché bio, nous avons organisé une campagne qui s’est étendue en dehors de la ville et utiliser tous les moyens publicitaires dont nous pouvions disposer. L'Espace bio a ouvert le 5 septembre 2007.Aujourd'hui, nous continuons à faire la promotion de cet Espace dans le journal « Sud-Ouest » et tous les mois dans la gazette de la commune.
Un tel marché rappelle à notre inconscient collectif que la première activité humaine est l’agriculture, et que nous sommes donc tous d’origine paysanne. Le fait de manger des produits naturels, simples, de saison, cultivés dans la région, nous ramène à nos origines, dans un temps pas si lointain, où les marchés de campagne étaient le lieu de rassemblement des cultivateurs et éleveurs qui vendaient le produit de leur travail.
Enfin, cela permet d'encourager les producteurs locaux (qui ne sont pas labellisés bio mais fonctionnent en agriculture raisonnée). Les producteurs locaux, bien qu'ils aient une gamme de produits plus limitée, ont une clientèle plus constante, et même, des clients attitrés.
C'est une expérience à tenter partout ! »

Témoignage Mme Hélène FOUQUET, Service Affaires Publiques - mairie de Bègles